• WWF / Dossier n°10 : Les mobilisations humaines pour les espèces.

    Bonjour tout le monde !

    Ca faisait longtemps que je n'avais pas fait de dossier WWF, donc je vous retrouve pour un nouveau dossier WWF !

    Il n'y a que trois parties, mais elles sont assez grandes :3

    J'espère que ça va vous plaire !

    Bonne lecture

    ~¤~

    DOSSIER 10- Février 2015 : Les Mobilisations des humaines pour la protection des espèces.

    ~¤~

    Au programme, pour ce dossier :

    1. Mobilisations des Hommes pour protéger les espèces menacées.
    2. Conserver les espèces : les parcs zoologiques
    3. Retour à la vie sauvage : la réintroduction

    ~

    I° : Mobilisations des Hommes pour protéger les espèces menacées.

    1. L'IUCN

    L'IUCN est l'Union Internationale de Conservation de la Nature. Elle établie une liste des espèces animales et végétales menacées, et évalue le degré de menaces sur une échelle allant de "Abondant" à "Eteint". C'est une liste rouge. 

    b. Connaître pour protéger

    Source : levenementprecis.comPour pouvoir protéger les espèces menacées, il faut les connaitre. Or, il existe environ 10 millions d'espèces sur Terre et seulement 2 millions d'espèces ont été découvertes ! Chaque jours, des dizaines d'espèces s'éteignent avant même d'avoir été découvertes !

    Pour protéger les espèces, il faut apprendre à les connaître. Comment ? Grâce aux parcs zoologiques et animaliers qui sensibilisent chaque jours de nouveaux visiteurs à la protection des animaux menacés.

    Les scientifiques étudient chaque jour les espèces pour connaître leurs habitudes de vie, leurs besoins, leur alimentations, mais également le nombre d'individus restants en liberté. Ces études permettent alors de savoir comment protéger les espèces, et d'évaluer le risque de disparition. Par la suite, l'IUCN est va les classer et va pouvoir mettre une priorité sur certaines espèces ! Cette même liste rouge estime qu'un tiers des amphibiens, qu'un mammifère sur quatre et qu'un oiseau sur sept sont menacés !

    c. Des espèces menacées...

    Source : photos-gratuites.orgIl est normal que des espèces disparaissent, pour laisser la place aux nouvelles, c'est naturel. Mais, c'est dernières années, la disparition des espèces s'accélèrent et de plus en plus d'espèces sont classifiées dans la liste rouge, comme par exemple :

    > L'ours polaire et l'hippopotame ont été classés vulnérables assez récemment ;

    > Les dauphins, l'albatros mais également les coraux et les vautours sont maintenant menacés ;

    > Le gorille des plaines, le crocodile d'Asie, et l'orang-outan de Sumatra risquent de disparaître prochainement.

    II° : Conserver les espèces : les parcs zoologiques.

    Les parcs zoologiques peuvent sauver des espèces ! Comment ? Découvrons-le ici...

    a. Conserver les espèces : les parcs zoologiques.

    La dégradation de la Nature empêche les programmes de conservation d'agir, et menace les espèces. Pour les sauver, le meilleur moyen actuellement est la captivité : les parcs zoologiques.

    1- Le cas du panda géant

    Source : lanouvellerepublique.frLe panda géant est un animal solitaire, où le mâle rencontre sa femelle que lorsque cette-dernière est en chaleur. Or, elle l'est sur une très courte durée (3 jours par an). A cause de la destruction des forêts de bambou, de leur lieu de vie, le couple ne se trouve et ne se forme donc pas, ou se forme trop tard : il n'y a alors pas de petits !

    Le WWF a fait du panda géant son emblème, et soutient de nombreux centres d'élevage de panda. Ainsi, il y a eu une montée de 40% du nombre de pandas restants dans la Nature ! Mais, cela ne suffit pas, le panda est toujours très menacé et il ne reste à l'état sauvage que 1.6OO pandas...

    b. Le bien-être des animaux

    Source : leszoosdanslemonde.comPour une bonne réintroduction (voir III°), les animaux en captivité doivent vivre dans une très bonne voire parfaite reconstitution du milieu de vie sauvage : nourriture, enclos, tranquillité... Mais, il y a toujours la taille des enclos qui pose problème. Vivant forcément dans des espaces réduits, pour dégourdir les animaux, les parcs zoologiques doivent trouver de quoi les occupés et les stimulés ! Grâce à la végétation, aux jeux, aux aménagements, les animaux ne s'ennuient jamais ! C'est un des rôles du soigneur animalier de trouver des solutions afin d'occuper l'animal.

     

    c. Les différents rôles des parcs zoologiques

    1- Informer et éduquer le grand public.

    Source : leszoosdanslemonde.comPour connaître et prendre conscience du danger qui plane sur les espèces menacées, il est important que la population soit sensibilisée et instruite sur ce sujet. Tel est une des plus importantes missions des parcs zoologiques ! En visitant des parcs zoologiques, les familles sont sensibilisées à travers de nombreuses animations et panneaux pédagogiques proposés. Les animations sont également un moyen d'interaction entre le soigneur et le visiteur, qui peut poser des questions sur les espèces !

    2- Conserver la biodiversité.

    Pour assurer une bonne santé chez les petits qui pourraient être amené à être ré-intégrer en milieu naturel, le couple doit être issue de la captivité et est minutieusement créé à partir des donnés généalogiques des deux individus, pour éviter la co-sanguinité.  Les EEPS (programmes d'élevage européens) aident grandement à cette sélection ! Les animaux peuvent alors être amené à changer de zoo 1 à 3 fois dans leur vie, jusqu'à trouver le partenaire parfait.

    3- Comment identifier chaque animal ?

    L'animal est dès son enfance munie d'une puce injectée à l'aide d'une aiguille sous la peau de l'animal. Cette puce installée par le vétérinaire ne se sent pas, et ressemble à un grain de riz composé de petites parties électroniques. Grâce à un lecteur spécial, l'animal peut être identifié !

    III° : Retour à la vie sauvage : la réintroduction

    Grâce à des programmes de réintroduction, soutenu par l'Homme, les populations sauvages s’agrandissent !

    a. Des espèces en sursis

    Certaines espèces vont disparaître à l'état sauvage, il y en a parfois plus en captivité qu'en milieu naturel ! Source : zoo-la-fleche.com

    Par exemple le tigre blanc (de Sibérie) : il y en à 1.000 en zoos, contre 200 dans la Nature ! Pour l'ensemble des tigres toutes espèces confondues, c'est pareil ! Il n'y a d'ailleurs plus que 3.200 individus au total à l'état sauvage ! Bien évidemment, les animaux sont mieux dans la Nature, mais il est pour le maintien des espèces que certains individus soient en zoo...

    b. Les programmes de réintroduction

    Je le redis, grâce aux EEP, des animaux donnent naissance à des petits, qui repeuplent par la suite les milieux ! Ils sont remis en liberté : c'est la réintroduction. Grâce à la réintroduction, des milieux sont repeuplés et des espèces sauvées en milieu naturel !

    c. Exemples de réintroduction

    Source : dreamstime.comPlusieurs réintroduction ont abouti, comme :

    > Le cheval de Przewalski, disparut totalement à l'état sauvage. 12 chevaux issues de zoos ont été réintroduits, en Mongolie, et il y a maintenant une horde de chevaux qui galopent et qui repeuplent petit à petit les plaines. 

    > Le cerf du Père-David élevé en Angleterre à repeuplé la Chine.

    > L'oryx d'Arabie a été réintroduit grâce aux élevages américains.

    ~¤~

    Texte : © 2015 Sasha27

    Source : Club Panda, by WWF

    Images : voir au survol de la souri

    __________________________________________________________

    Voilà !

    J'espère que ce dossier vous a plu, je vous dis à tout bientôt pour un nouvel article ! :)

    Bonne journée !

    WWF / Dossier n°9 : Les Dauphins


  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Février 2015 à 10:52
    Très bon article !
    2
    Dimanche 22 Février 2015 à 11:27

    Merci ^_^

    3
    Lundi 23 Février 2015 à 00:29

    Joli travail de recherches.

    4
    Lundi 23 Février 2015 à 09:32

    Merci Pascale à bientôt.

    5
    Lundi 23 Février 2015 à 14:09

    T'a du y passer du temps !

    C'est super ! o_O

    6
    Lundi 23 Février 2015 à 15:11

    Non, 1h, comme un article normal ;)

    Merci ^^'

    7
    Mardi 24 Février 2015 à 09:28

    bel article

    a bientôt

    lyly

    8
    Mardi 24 Février 2015 à 09:49

    Merci ^^

    à bientôt !

    9
    Jeudi 26 Février 2015 à 21:13

    1/(outre le coté éthique)Le problème avec les zoos, c'est que les animaux qui y vivent sont maintenus dans des enclos qui ne leur permettent pas de vivre de manière naturelle. Peu importe la taille des cages,enclos...peu importe le nombre de végétaux,roches,point d'eau...un environnement incomparable avec son habitat naturel...dans cet environnement de carton-pâte,les animaux finissent par développer d'important troubles du comportement ,marqueurs incontestables d'une souffrance et d'un mal-être chronique,(et ce malgré les quelques enrichissements proposés par les zoos),pour information nombreux zoo,usent et abusent de psychotropes et autres traitements médicamenteux aux noms barbares pour calmer ces crises, rendant présentable les détenus au public ...je cite un passage d'une thèse sur les troubles du comportements dans les zoos,soutenue par un enseignant chercheur de l'école nationale vétérinaire " Si les modifications neurologiques sont importantes, les enrichissements sont insuffisants et doivent être associés à des traitements médicamenteux voire des médecines alternatives afin de gagner en efficacité...(j'entre pas dans les détails trop complexes pour ce genre de blogs)

    2/Les dérives génétiques sont inévitable dans les populations captives...(malgré les quelques échanges entre zoos européens)nombreuses modifications génétiques et éthologiques,apparaissent,le brassage des gènes se fait en circuit fermé...comme l'explique le Professeur Jean-Claude Nouet, spécialisé en  embryologie et cytogénétique à la Faculté de Médecine de la Salpetrière ,je cite:" Les parcs zoologiques opèrent une véritable contre sélection,il n’existe plus aucune compétition sélective, ni alimentaire, ni sexuelle, ni territoriale, il n’existe plus rien de tous ces affrontements qui, dans la nature, contribuent à la sélection des individus, à la survie des meilleurs, donc au maintien des caractères de l’espèce....Dans la nature, c’est à dire dans des populations animales à grand effectif, il se produit, d’une part, une compétition entre les individus, qui favorise ceux qui sont porteurs des meilleurs gènes et, d’autre part, un vaste brassage de la totalité des gènes (appelé panmixie). Au contraire, dans une population à effectif réduit, le choix des partenaires est limité, voire nul ; le brassage des gènes est réduit, et se fait en circuit fermé : on l’appelle endomixie."

     

    PS:(a l'intention du lecteur (dans un but pédagogique)):   "le tigre blanc (de Sibérie)"(comme indiqué dans l'article), n'existe pas...ce phénomène de foire qui n'existe pas dans la nature, est un Tigre du Bengale atteint d'une anomalie génétique appelée leucisme... 

     

     

     

    10
    Jeudi 26 Février 2015 à 21:20

    Bon soir.

    > Les animaux présents en zoos sont nés en captivité ! Ils ne connaissent pas l'habitat naturel !

    > Si, juste qu'ils ne survivent pas dans la Nature pour cause de leur couleur.

    Bonne soirée.

    11
    Jeudi 26 Février 2015 à 22:06

    "Les animaux présents en zoos sont nés en captivité ! Ils ne connaissent pas l'habitat naturel !"

    Ce qui ne change rien a leurs besoins physiologiques et comportementaux...

     

    " Si, juste qu'ils ne survivent pas dans la Nature pour cause de leur couleur."

     

    Exact...donc sans intérêt sur le plan de la conservation(réintroduction impossible)...animaux qui souffrent également de  de grave problèmes de santé ,résultante du fort taux de consanguinité:

    http://animaux.blog.lemonde.fr/2012/06/29/faut-il-interdire-la-reproduction-du-tigre-blanc/comment-page-1/

     

    Ps(juste pour info): le "tigre blanc de Sibérie" n'existe pas dans les zoos et encore moins dans la nature(beaucoup de personnes pensent que le tigre blanc est originaire de Sibérie (mutation génétique d’adaptation au milieu naturel),ce qui est totalement faux!)...les phénomènes de foire présentés dans les divers cirques,zoos et autres montreurs de curiosités sont issus  du Tigre du >>Bengale<<  yes

     

     

    12
    Jeudi 26 Février 2015 à 22:12

    Mouais...

    bonne soirée :)

    A bientôt ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :