• Les différences entre les otaries et les phoques !

    Bonjour tout le monde !

    Aujourd'hui, j'ai décidé de faire une sorte de "deuxième épisode" sur l'article  "Manchots et pingouins : différents ?" (voir article connexe). En effet, l'on confond souvent les otaries et les phoques !

    J'espère qu'avec cet article vous n'allez plus vous tromper. :)

    Cet article est donc en 3 parties : la première sur les différences entre les otaries et les phoques, la seconde présentant brièvement les espèces de phoques et la dernière présentant brièvement les espèces d'otaries !

    J'espère que l'article va vous plaire ! :D

    Bonne lecture.

    ~¤~

    I° : Les différences entre les otaries et les phoques

    Source : Otarie (moi) - Phoque (ladepeche.fr)

     Malgré ce que l'on peut penser, phoques et otaries sont complétements différents ! D'ailleurs, ils n'appartiennent même pas à la même famille... (première différence). En effet, bien qu'ils appartiennent à la même "super-familles" des Pinnipèdes, les otaries appartiennent, au même titre que les lions de mer, à la famille des Otariidés. Quant aux phoques, ils font partie de la famille des Phocidés, avec les éléphants de mer.

    Seconde différence, leurs habiletés sur terre ! En effet, l'otarie est très agile sur terre à l'inverse du phoque. Ceci est dû aux membres -nageoires- avants : effectivement, ceux de l'otarie sont plus développés que ceux du phoque, ce qui lui permet -à l'otarie- de prendre appui sur le sol. En gros, nous pouvons dire que l'otarie marche sur terre alors que le phoque, lui, rampe (ondule) !

    Sous l'eau, l'otarie et le phoque sont également différents dans leur façon de se déplacer ! Les membres postérieurs de l'otarie sont beaucoup plus longs que ceux des phoques. L'otarie peut les utiliser comme gouvernail sous l'eau, alors que ceux des phoques ne servent qu'à le propulser !

    Source : Otarie (moi) - Phoque (ladepeche.fr)

    Quatrième différence, cette fois-ci au niveau du visage. L'otarie a le museau plus allongé et des pavillons visibles. Nous voyons également mieux ses canines. Le phoque quant à lui ne possède pas de pavillons visibles. Au final, l'otarie peut se distinguer par son apparence athlétique et sa grandeur, alors que le phoque est vraiment plus petit et paraît un peu "pataud" -c'est une généralité.

    La cinquième différence entre les otaries et les phoques est l'aire de répartition : les phoques vont vivre dans les eaux tempérées et subarctiques, on peut même en apercevoir en Bretagne alors que les otaries vont opter pour les eaux australes et le Pacifique.

    Dernière "grosse" différence entre les phoques et les otaries : la taille. Le phoque le plus répandu, le phoque commun, peut peser jusqu'à 90 kilogrammes pour 1 mètre 65, alors que la plus grosse otarie, l'otarie de Steller, peut mesurer jusqu'à 3 mètres pour 1 tonne ! Mais, le cousin le plus proche du phoque, qui appartient d'ailleurs à la même famille (certains disent que c'est un phoque comme les autres), l'éléphant de mer, peut peser 4 tonnes pour 4 à 6 mètres !


    II° : Les différentes espèces de phoques

    Dans la famille des phoques, les Phocidés, nous pouvons compter 18 espèces, réparties en 2 sous-familles, et "re-réparties" par la suite en genres ! Découvrons chacun des 13 genres de phoques

    1. Le phoque moine, ou Monachus, qui est un genre comprenant 3 espèces dont une éteinte depuis 1950. Ces 3 espèces sont :
    Source : Phoque Moine Hawaïen (futura-science.com)-Le phoque moine de Méditerranée, qui est en danger critique d'extinction. Nous pouvons le trouver sur les côtes Marocaines, Tunisiennes, Libyennes et Grecques, donnant sur la mer Méditerranée, mais également sur une petite partie de la côte Pacifique Africaine.
    -Le phoque moine Hawaïen, lui en danger d'extinction, que l'on peut trouver dans l'archipel d'Hawaï, c'est d'ailleurs une espèce emblématique des îles. C'est la seule espèce de phoques à vivre dans des eaux tropicales, même si elle ne dispose d'aucune adaptation anatomique au lieu. Elle est donc active de nuit, afin d'échapper à la chaleur.
    -Le phoque tropical, la troisième espèce de phoque moine, espèce éteinte depuis 1950 mais classée disparue depuis 2008 seulement.

    Source : Eléphant de mer (kauana.com)2. Les éléphants de mer, dont le genre possède deux espèces, sont les représentants les plus imposants de la famille des phoques. Les deux espèces d'éléphant de mer sont l'éléphant de mer du Nord et l'éléphant de mer du Sud. Effectivement, l'éléphant de mer du Nord vit sur la côte Ouest des États-Unis alors que celui du Sud se trouve sur toute la surface de l'Océan Glacial Antarctiques. A savoir également que les mâles dominants, seulement eux, ont développé leur nez pour en faire une sorte de petite trompe, ce qui a valu le nom à l'espèce du fait que la trompe rappelle l'éléphant.

    3. Le genre du phoque de Ross, dont il est le seul représentant. Il n'est absolument pas menacé. Il y aurait une zone d'abondance de ce phoque et une zone où les individus sont très dispersés. Quoi qu'il en soit, les chiffres étaient dans les années 1970 élevés à plus de 100.000 individus ! Mais, nous n'avons que très peu d'informations sur ce phoque, qui vit tout autour du continent Antarctique. 

    Source : Phoque Crabier (source : zphoto.fr)4. Le phoque crabier est le seul représentant de son genre. Très peu connu, c'est pourtant le second animal à l'échelle mondiale dont le nombre d'individus est le plus élevé, après l'Homme ! Le nombre de phoques crabiers est estimé à 13 millions, mais certains disent qu'il y en a entre 15 et 40 millions ! Environ un phoque sur deux, voire plus, est un phoque crabier ! Pour vous montrer l'abondance de l'espèce...
    C'est également l'espèce de phoques la plus rapide !

    Source : Léopard de mer (futura-science.com)5. Le léopard de mer est lui aussi le seul représentant de son genre. C'est un des 5 phoques les plus présents en l'Antarctique. C'est l'un des phoques les plus féroces. Il peut se nourrir de jeunes phoques (c'est assez fréquent). Son met favori reste les manchots, qu'il consomme sans modération (une moyenne de 35 par jour !). Le léopard de mer est par contre la victime des orques et des grands requins blancs.

    6. Le phoque de Weddell, seul représentant de son genre, peut rester 70 minutes sous l'eau à chercher de quoi se nourrir ! Il porte le nom de celui qui l'a découvert : James Weddell.

    7. Le phoque barbu est le seul représentant de son genre et se trouve dans tout l'Océan Glacial Arctique. Cette espèce est divisée en deux sous-espèces.

    8. Le phoque à capuchon est le seul représentant de son genre, et vit uniquement dans l'Océan Atlantique Nord, autour du Groenland.

    Source : Phoque gris (fr.wikipedia.org)9. Le phoque gris est encore une fois le seul représentant de son genre. Vous pouvez l'apercevoir sur les plages du Nord et du Nord Ouest de la France (notamment en Bretagne). C'est le seul, avec le veau marin, que l'on peut trouver sur le territoire Français.

    10. Le phoque du Groenland est aussi le seul représentant de son genre. Cette espèce est plutôt grégaire, sauf les vieux mâles qui finissent leurs vies seuls.

    11. Le phoque annelé, seul représentant de son genre, vit solitairement dans les régions Arctiques. Sa particularité ? Son pelage est noir à anneaux blancs. C'est ce qui lui permet de se cacher de ses prédateurs, notamment des ours polaires ou des orques.

    12. Le genre Phoca se compose de deux espèces :
    Source : Phoque Commun (futura-sciences.com)-Le phoque commun, ou veau marin, est un phoque vivant sur les côtes Ouest de l'Amérique du Nord, mais également sur les côtes Est du même continent, et dans la mer Baltique (entre la Suède et le Danemark). Il existe 5 sous-espèces de phoques communs. Nous pouvons comme le phoque gris l'apercevoir sur les côtes bretonnes, et plus généralement de l'Ouest de la France.
    -Le Phoca Largha, qui vit dans les eaux du Nord de l'Océan Pacifique de la Mer Jaune à la Mer du Japon.

    13. Le dernier genre de phoques est celui qui possède le plus d'espèces : il y a dans ce genre, le genre Pusa, 3 espèces de phoques !
    Source : Phoque de Sibérie (groenland-disko.pagesperso-orange.fr)-Le phoque de Caspienne est une des plus petites espèces de phoques : il ne mesure qu'un mètre soixante ! Il vit uniquement en Mer Caspienne.
    -Le phoque marbré mesure entre 132 et 165 centimètres, ce qui en fait le seconde plus petit phoque du monde !
    - Le phoque de Sibérie est le plus petit phoque au monde. Avec son 1,30 mètre, il ne pèse pas plus de 90 kilogrammes ! Il vit uniquement dans le Lac Baïkal (plus particulière au Nord), en Sibérie. A noté que, du fait qu'il vit en lac, c'est le seul phoque d'eau douce !

    III° : Les différentes espèces d'otaries

    Il existe 16 espèces d'otaries, appartenant à la famille des Otariidés, divisées en 2 sous-familles.

    A. La sous-famille des Arctocephalinae

    1. L'otarie de Kerguelen vit principalement en Géorgie du Sud. Elle a pour particularité de posséder un court museau par rapport aux autres otaries.

    2. L'otarie à fourrure australe vit sur les côtes d'Amérique Latine, du Chili au Brésil, mais ne se reproduit que sur les côtes Argentines et Chiliennes.

    3. L'otarie à fourrure d'Afrique-du-Sud passe une grande partie de son temps dans l'eau. Il existe deux sous-espèces de cette otarie : une vivant en Afrique-du-Sud, l'autre vivant en Australie.

    Source : Otarie de Nouvelle-Zélande (destinationlemonde.com)4. L'otarie de Nouvelle-Zélande est une otarie vivant sur les côtes de ce pays mais également sur les côtes Sud-Australiennes.

    5. L'otarie à fourrure du Nord, ou ours de mer, se distingue bien des autres otaries par sa petite tête, pour ses grandes nageoires : ce sont les otaries possédant les nageoires les plus grandes !

    6. L'otarie d'Amsterdam porte mal son nom : en effet, on l'appellerait plutôt l'otarie à fourrure subantarctique. Son aire de répartition s'étend de l'Afrique-du-Sud à l'Antarctique.

    7. L'otarie de l'île de Guadalupe se trouve à l'Est des États-Unis, au large de l’État de Californie, à l'inverse de sa cousine, la Californienne, qui elle vit sur le continent.

    8. L'otarie des Îles Juan Fernandez vit uniquement dans l'archipel Juan Fernandez. C'est une espèce endémique au lieu. Malgré sa chasse très répandue au XXème siècle, elle -la chasse- fut interdite, et, en 2006, nous comptions plus de 10.000 individus en liberté. Elle est toujours en augmentation.

    9. L'otarie des Îles Galapagos vit uniquement à proximité de ces îles. C'est la plus petite des otaries.

    B. La sous-famille des Otariinae

    10. L'otarie de Steller est l'espèce d'otarie la plus grande ! Nous la trouvons sur les côtes de l'Alaska et sur les côtes Est de Russie et de Corée.

    Source : Otarie de Californie (moi)11. L'otarie de Californie vit sur les côtes Californiennes, et même sur toute la façade de l'Amérique du Nord-Ouest ! (plus d'infos ici : www)

     12. L'otarie à crinière, aussi appelée otarie de Patagonie, vit en Amérique Latine. Elle est représentée dans 8 parcs zoologiques Français (dont le Parc Zoologique de Paris, le Zoo d'Amnéville et le Marineland d'Antibes).

    13. L'otarie des Galapagos possède la même zone de répartition que l'otarie de Californie. Elles vivent par colonies. Il ne faut pas la confondre avec les otaries des Îles Galapagos. Source : Otarie des Galapagos (fr.wikipedia.org)

    14. L'otarie du Japon est une espèce éteinte depuis 1950. Beaucoup de personnes considéraient l'otarie du Japon comme une sous-espèce de l'otarie de Californie.

    15. Le lion de mer australien vit sur les côtes du Sud-Ouest et du Sud de l'Australie. Il ne reste que 12.000 individus en liberté, protégés par "The Australien National Park" qui a interdit leur chasse.

    Source : Lion de mer de Nouvelle-Zélande (passionat.ch)16. Le lion de mer de Nouvelle-Zélande vit au même titre que l'otarie de Nouvelle-Zélande en Nouvelle-Zélande, mais il ne faut pas les confondre ! Ce lion de mer est assez proche du lion de mer d'Australie, ils ont d'ailleurs bien longtemps étaient considérés comme même espèce.

    ~¤~

    Sources

    Image : Au survol de la souri : Espèce (source)

    Texte : Connaissances personnelles - Futura Science - Wikipédia - Documentations de Roxanne C.

    Texte entièrement rédigé par moi-même.

    ~¤~

    Article connexe : 1

    ~¤~

    Et vous...

    ... Connaissiez-vous les différences entre les phoques et les otaries ?
    ... Avez-vous déjà vu des veaux marins ou des phoques gris sur les plages de France ?

    Dites tout, tout, tout en commentaire ! :D

    ~¤~

    Cet article est terminé ! J'espère qu'il vous aura plu, et que vous aurez appris des choses !

    Je vous souhaite un bon dimanche à tous !

    Retrouvez-moi sur :


  • Commentaires

    1
    Dimanche 5 Juillet 2015 à 10:47

    Très bien, bien expliqué et détaillé, pas trop de fautes d'orthographe (bah oui faut bien que je t'embête un peu :p) et j'ai appris :)

    2
    Dimanche 5 Juillet 2015 à 10:50

    Merci "Tata" ! :D <3

    Et oui pas trop de fautes, on m'a corrigé 2 fois. :p (mais j'en avais déjà pas beaucoup)

    3
    Julie
    Dimanche 5 Juillet 2015 à 10:59

    Article très complet ! Merci et continue comme ça !

    4
    Dimanche 5 Juillet 2015 à 11:03

    Merci à toi à bientôt j'espère ! :D

    5
    Willyng
    Dimanche 5 Juillet 2015 à 12:21

    T'as pas bien écouté Bérénice, le phoque ne rampe pas, il ondule à terre. ^^

    6
    Dimanche 5 Juillet 2015 à 13:11

    Il fait les deux alors :p

    7
    Dimanche 5 Juillet 2015 à 17:26

    Bel article ^^
    Par contre à ta question non je n'en ai jamais croisé sur les plages.
    Je savais +/- différencier les 2 mais non je ne connaissais pas toutes les différences ...
    Le seul animal marin que j'ai eu la chance de voir c'est lorsque je travaillais sur les bateaux (Continent->Corse) ce sont des Dauphins ... yes

    8
    Dimanche 5 Juillet 2015 à 17:37

    Merci ^^

    J'ai pu en apercevoir plus petit, aux pointes du Finistère ! :D

    Oui, des dauphins, ils aiment bien accompagner les bateaux de ce que l'on dit... Mais par contre, jamais de dauphins, ni de cétacés en tout genre d'ailleurs, en captivité ! :)

    Bonne soirée ^^

    9
    Dimanche 23 Août 2015 à 23:50

    J'ai déjà vu une otarie, en train d'applaudir devant son soigneur :3

    Sinon, j'aime beaucoup cet article :D Il est un peu long, mais très bien détaillé j'ai beaucoup appris sur les orques surtout :)

    10
    Dimanche 23 Août 2015 à 23:56

    Oui se sont les spectacles...

    Merciiii ^^

    Oui j'aime les articles longs w_w

    Oh c'est la meilleure chose que tu puisses me dire :3

    A bientôt !

    11
    Dimanche 23 Août 2015 à 23:59

    On aime les longs articles, point fort en commun ~

    Derien ! C'est mérité, même que tu devrais avoir plus de feedback pour le boulot que ça fait, je sait ce que c'est :3

    12
    Lundi 24 Août 2015 à 00:08

    Ouais ! ^^

    Une belle après-midi d'écriture oui. w_w Après on compte 2heures de plus pour le mettre en page ! x)

    Mais je suis content du succès  ~

    13
    Lundi 24 Août 2015 à 00:49

    x) Un gros boulot oui, mais ça se voit !

    14
    Lundi 24 Août 2015 à 00:56
    15
    Lundi 24 Août 2015 à 01:05

    J'ai eu ma dose d'articles longs, je sais que c'est moche à lire, mais je continuerais à en publier coûte que coûte, personnellement :p :3

    16
    Lundi 24 Août 2015 à 01:07

    Ouii ^^

    Belle soirée ! :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :